Médiathèque Folelli

De la friche industrielle à la médiathèque

Médiathèque Folelli, le projet

Médiathèque de Castagniccia, le projet

L’ancienne usine de tanin de Folelli, a connu son heure de gloire de 1907 à 1935 puis s’est progressivement éteinte de 1936 jusqu’à sa fermeture définitive en 1956. Abandonnée pendant une soixante d’années et après plusieurs années d’incertitude quant à son devenir, elle a été réhabilitée en 2014 pour accueillir une médiathèque et une résidence d’artistes.

Le projet est une parfaite réussite architecturale qui conserve au bâtiment son caractère industriel.

L’endroit devrait contenter à la fois les résidents et les touristes de passage, d’autant plus que la médiathèque projette d’organiser des manifestations culturelles comme des expositions, dédicaces, conférences, lectures.

Elle abrite, au rez-de-chaussée, deux sections, adultes et enfants, et offre 12000 documents sur tous les supports : musique, films, livres, presse et connexion wifi.
L’école de musique de Feli, Schola in Festa, occupe depuis septembre 2014 une partie du 1er étage. Les deux derniers étages hébergent une résidence d’artiste.

Lors de mon passage l’exposition consacrée à l’inauguration de la médiathèque et à son passé industriel venait d’être retirée.
J’ai été très touchée par cette visite pour différentes raisons : l’histoire d’une industrie particulièrement florissante en Corse, la réhabilitation architecturale que mon grand-père paternel, architecte de profession, aurait sûrement approuvée (ou pas…il avait l’œil critique Paul Guelfucci !), le choc des mondes entre activité industrielle disparue et médiathèque high-tech, la satisfaction de voir que l’hôtellerie de luxe, qui aurait pu s’emparer de l’emplacement, cède la place à la culture.

Marre des plages de sable de la côte orientale ? Faîtes donc un crochet par la médiathèque de Folelli lors de votre prochain séjour en Corse ! Osez, vous-aussi, le bibliotourisme insulaire !

Joseph Castelli : La sueur de l’homme et le sang du châtaigner ont cédé la place à l’encre des livres, aux couleurs de la joie.

 

Médiathèque Folelli

Médiathèque de Castagniccia

Médiathèque Folelli

Médiathèque de Castagniccia

Médiathèque de Castagniccia

Médiathèque de Castagniccia

 

Médiathèque de Castagniccia

Médiathèque de Castagniccia

Médiathèque de Castagniccia Mare è Monti, Penta di Casinca (c’est quoi son petit nom ?), sortie Sud de Folelli

Histoire de l’usine de tanin :

http://www.pentadicasinca.fr/decouvrir-la-commune-histoire-et-traditions-l’usine-de-tanin_302.html

Lors de notre passage, le livre du photographe Loïc Colonna était prévu en dédicace.
Ma petite dédicace à moi c’est la photo de Tralonca, berceau familial.
Corsica, Trà mare è monti de Loïc Colonna en vente sur le site de l’auteur : http://www.photocorsica.com/

Corsica, Trà mare è monti de Loïc Colonna

Corsica, Trà mare è monti de Loïc Colonna

Corsica, Trà mare è monti de Loïc Colonna

Corsica, Trà mare è monti de Loïc Colonna, Tralonca

« A la recherche du génie des lieux » : une citation qui résume bien ce que j’ai ressenti en visitant cette bibliothèque

Depuis 2000, après des décennies de « rénovation-buldozer », architectes, élus et aménageurs penchent heureusement de plus en plus pour la transformation et la réaffectation du bâti industriel, même assez banal, pour peu qu’il tienne debout.[] Garder la trace de l’usine ou de l’entrepôt du coin de la rue, c’est d’abord ne pas renier leur histoire, ni oublier ceux qui y ont travaillé. Rénover plutôt que démolir, c’est aussi éviter un gâchis de matériaux et des centaines de camions de gravats. Surtout, travailler ainsi sur l’existant oblige les architectes à dépasser leur égo pour se glisser dans ces vieux murs à la recherche du génie des lieux. Une excellente école d’imagination et d’humilité.

Extrait d’une brève parure dans Télérama n° 3398 du 28 février 2015 : Un bâtiment, combien de vies ? par Luc Le Chatelier au sujet d’une exposition qui a lieu jusqu’au 28 septembre 2015 à la Cité de l’architecture et du patrimoine, Paris 16, citechaillot.fr

Print Friendly, PDF & Email
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire