La gestion de l’information des sociétés cotées

BourseJ’aimerais entrer en contact avec un/une gestionnaire de l’information pour une société cotée afin d’en savoir plus sur son parcours professionnel et sur la présentation de ses activités.

Si vous exercez ce métier, pouvez-vous me contacter ? cguelfucci [chez] free [Point] fr

En effet, lorsque je lis la Recommandation AMF n° 2014-15 concernant la communication des sociétés cotées sur leur site internet et sur les médias sociaux (9 décembre 2014), je me dis qu’un documentaliste ferait merveille dans le respect de la recommandation :

« Il est donc essentiel que l’information publiée sur les sites internet corporate soit complète, équilibrée dans sa présentation, facile d’accès, à jour, et archivée pendant un délai adéquat ». (§1)

Dans la recommandation en question, j’ai repéré plusieurs fonctions que certains documentalistes occupent :

♦ Webmaster/Webdesigner/ergonome : pour l’accessibilité (§ 1.1) et la mise à jour des informations financières (§ 1.2).
Les informations les plus sensibles doivent être horodatées et il doit être possible d’y accéder avec un minimum de clics. Ces informations doivent être exactes, précises, sincères et faire une présentation équilibrée des risques et des avantages que représente la société pour les investisseurs;

♦ Community manager : pour l’accessibilité (§1.1) et l’ensemble des recommandations relatives à l’utilisation par les sociétés cotées des médias sociaux (§2),
Les informations privilégiées ne peuvent être diffusées sur les réseaux sociaux qu’après avoir fait l’objet d’un communiqué de presse intégralement diffusé. Un lien vers ce communiqué doit renvoyer vers une information complète:

a – Le community manager met en ligne un communiqué financier complet sur le site internet de la société cotée,

b – Le communiy manager peut ensuite relayer l’information sur les réseaux sociaux avec un lien vers le communiqué financier d’origine.

Le communtiy manager pourrait aussi aider la société à établir une charte d’utilisation des réseaux sociaux par les dirigeants et salariés « afin de les sensibiliser aux problématiques particulières de la communication des sociétés cotées sur ces médias et d’attirer leur attention sur la prudence nécessaire dont ils doivent faire preuve ».  (§ 2.1)

♦ Record manager / archiviste : pour le respect des obligations d’archivages de la directive Transparence, qui requiert que les rapports financiers annuels et rapports financiers semestriels restent à la disposition du public pendant au moins dix ans (§ 1.3) ;

♦ Veilleur / gestionnaire d’e-reputation : pour la mise en place d’un processus de veille active (§ 2.2) et pour la mise en place d’une procédure interne de réaction rapide en cas de rumeurs (§ 2.4).

Si ce n’est pas un profil de documentaliste web 2.0 qui est décrit là, je ne m’y connais pas !

Source :

Communiqué de presse de l’AMF du 9 décembre 2014 : L’Autorité des marchés financiers publie une recommandation sur la communication des sociétés cotées sur leur site internet et sur les médias sociaux – Voir ici.


Mise à jour de juin 2015

Comment construire sa rubrique «relations investisseurs» par Guillaume Clément in Option Finance du 15 juin 2015, n° 1322, pp. 39-41

Chaque année, de nouvelles entreprises françaises ajoutent à leur site Internet une rubrique dédiée spécialement à la communication financière. Un chantier que les directions financières doivent appréhender en composant avec la réglementation de l’AMF, ainsi qu’un budget et des ressources humaines souvent limités.

Article disponible sous réserve d’abonnement à Option Finance.

Ma description de l’article  : information financière, information réglementée, communication financière, AMF, rubrique finance, rubrique investisseurs, internet, webmaster, SEO, référencement, arborescence, introduction en bourse, réseaux sociaux, archivage, choix des contenus, audience visée (investisseurs institutionnels, actionnaires individuels, petits porteurs, professionnels de la finance, analystes).
Dans cet article qui porte sur l’information financière des sociétés cotées, les fonctions de webmaster, community manager, content manager, documentaliste ne sont pas évoquées. On parle plutôt de « membres de la fonction finance », de service informatique, de prestataire externe ou d’agence. « On n’imagine pas le temps que peuvent prendre la sélection des contenus à mettre en ligne et le choix de leur mise en forme ». Certes ! Sans doute faudrait-il confier ces tâches à un professionnel de l’information ?

 

 

Laisser un commentaire