Bibliothèque Pavie

La bibliothèque de l’université de Pavie, Italie

Bibliothèque de Pavie : entrée

Bibliothèque de Pavie : entrée

Bien que la chartreuse de Pavie, joyau du gothique tardif italien, soit le but de note séjour dans cette ville proche de la région des lacs italiens, sa visite fut très vite expédiée. Houspillés de l’entrée à la sortie par des moines radicalement anti-visiteurs et livrés à nous-même sans aucune explication, nous n’avons quasiment rien vu de la chartreuse de Pavie ou comment fantasmer pendant des mois sur une architecture religieuse et se retrouver jetés hors du cloître, comme des mécréants en moins de deux !

Heureusement la ville de Pavie est une ville étudiante plutôt agréable.
Son université est l’une des plus anciennes d’Italie. Construite en brique rouge et ocre entre 1361 et 1389, elle regroupe aujourd’hui 12 cours carrées bordées de porches : http://www.unipv.eu/site/en/home.html

 

Université de Pavie

Université de Pavie, Italie

La bibliothèque de l’Université de Pavie, dont la création date de 1763 contient 400 imprimés, 1830 manuscrits, 168 incunables, 3811 périodiques dont 763 sont vivants et 411 000 ouvrages de culture générale dont un sérieux rayon de droit napoléonien !

Elle était ouverte lors de notre passage, l’occasion de faire un peu de bibliotourisme universitaire.

L’accueil du personnel y fut charmant et cette visite nous laissa finalement une impression studieuse et accueillante de la ville de Pavie.

Bibliothèque Pavie

Bibliothèque Pavie

Bibliothèque Pavie

Bibliothèque Pavie

Bibliothèque Pavie

Bibliothèque Pavie

Revue documentaliste italienne

Revue documentaliste italienne, plutôt sexy non ?

Bibliothèque Pavie

La porte secrète…mène aux toilettes

Print Friendly, PDF & Email
0 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Stockholm à Lisbonne, en passant par Bruxelles, d’une bibliothèque de monastère à une bibliothèque universitaire, Serendipidoc nous invite à ce nouveau mode de tourisme et nous propose quelques belles étapes « […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *