Pour nous autres documentalistes, la clé c’est l’art du PROMPT car c’est ce qui va nous distinguer et ce qui fera notre force.

Le prompt est comme un scénario dans lequel vous donnez le plus possible de détails pour que l’IA vous comprenne correctement.

 

Quelques conseils pour bien rédiger une question

  • Fournir un maximum de contexte
  • [Donner un rôle, une identité, une profession à ChatGPT, y compris une identité fictive de personnage par exemple] Ne fonctionne plus ?
  • Préciser l’audience ciblée
  • Définir un format de sortie
  • Exemple de ce qui est attendu
  • La taille attendue (10 réponses, 300 mots)
  • Être précis
  • Effectuer des requêtes à la chaîne, prompt progressif
  • 1er prompt court, A/R en mode conversationnel, 1 tâche par prompt, décomposer en petites tâches
  • Reformuler ou lui demander d’améliorer le prompt !

Des conseils selon Alain Bensoussan

(auteur de « ChatGPT dans le monde du droit », 2024)

Alain Bensoussan énumère 8 paramètres incontournables afin de rédiger une invite efficace :

  • le périmètre géographique (quelle est la loi applicable : française ou autre ?),
  • le périmètre historique (par exemple : se situer telle année, après telle réforme),
  • le persona (donner un rôle à l’IA, par exemple : spécialiste du droit de la communication, ou DPO),
  • l’audience (à qui s’adresse-t-on : à des juges, des universitaires ?),
  • le type de réponse attendue (mémorandum, assignation, contrat…),
  • l’objet (par exemple, je veux un mémorandum sur la notification à la CNIL, d’une faille de sécurité),
  • le style (écrire dans un style littéraire, à la Camus ou autre)
  • la forme (telle que 4 pages maximum, avec une introduction et une conclusion).

Un document indispensable

Sachez interroger l’IA Interview de Bertrand Cassar réalisée par Christophe Albert
Rédaction du Village de la Justice du 2/11/2023