Atelier Visual Mapping, oct. 2017

Retour sur ma formation Visual mapping

Atelier Visual Mapping, oct. 2017

Les 30 et 31 octobre 2017 j’ai suivi une formation de deux jours sur le visual mapping (on parle aussi de pensée visuelle). Ce type de formation est encore assez peu connu il me semble alors qu’elle présente un intérêt à la fois à titre personnel mais aussi pour toutes les professions.

La formation aborde plusieurs techniques de pensée visuelle comme le webbing, le mind mapping, le sketchnoting, le storytelling visuel, le graphic jam, la carte d’empathie, les canevas visuels ou posters métaphore. « Ces techniques dites de pensée visuelle permettent de représenter les idées abstraites, de développer sa créativité et d’améliorer la communication entre des interlocuteurs venant d’univers différents, sans passer par les détours de l’écrit, des concepts ou du jargon professionnel » (Magalie Le Gall, La pensée visuelle, I2D, 2017, n° 1, pp. 44-45).

Dans tous les cas cette formation répond aux besoins croissants de synthèse et de simplicité de l’information.

Une sorte de remède contre l’infobésité où le visuel sert à créer une vision d’ensemble de l’information et favorise une meilleure assimilation.

Atelier Visual Mapping, oct. 2017

La difficulté tient sans doute que la plupart d’entre nous ont une vision linéaire de l’information (du fait de notre apprentissage) alors que l’ère digitale nous conduit de plus en plus vers une navigation non linéaire.

Les ateliers sont riches d’échanges entre participants, d’exercices individuels et collectifs. Le formateur propose un large panel de méthodes complémentaires constamment mis à jour. Pour chaque méthode des sources papier et électroniques sont recommandées. Philippe Boukobza dispense également ses formations directement en entreprise.

Mon groupe incluait plusieurs bibliothécaires du secteur public, des psychologues, coachs, formateurs, informaticiens tournés vers la transition digitale, des responsables communication.
Je tiens à préciser qu’à aucun moment il n’a été question de legaldesign (pensée visuelle dans le milieu juridique) puisqu’il s’agissait d’une formation pour tous secteurs d’activité. Chacun trouvera par la suite comment adapter les connaissances acquises à son domaine d’intervention.

Ci-dessous quelques applications que j’ai pu envisager pour le milieu juridique

Pour les avocats, les juristes, notaires

  • Préparation d’un dossier, d’une plaidoirie
  • Négociation, prise de décision
  • Préparation d’un rendez-vous client
  • Restitution à un client dans le cas d’un dossier complexe (sous réserve de s’assurer de son ouverture d’esprit)
  • Comptes rendus de conférence, de séminaire, de formation
  • Enseignement du droit

Voir notamment le modèle de sketchnote d’audience par David Sparks dans l’ouvrage de Mike Rohde : Le guide avancé du sketchnote, Eyrolles, 2017.

Le guide avancé du sketchnote de Mike Rohde, Eyrolles, 2017

Pour les documentalistes

  • Comptes rendus de réunion
  • Présentation de consignes, de process, pour une meilleure interaction avec les utilisateurs
    Exemples de documents que l’on pourrait modifier selon ces techniques : livret d’accueil, modes d’emploi de bases de données juridiques, consignes affichées en bibliothèque, signalétique, plan de classement, supports de formation.
  • Choix entre plusieurs produits, négociation
  • Gestion de projets et d’équipe
  • Cahier des charges pour base de données documentaire

Story board autour de la publication d’un ouvrage

Pour les communicants

  • Préparation d’une interview, d’un pitch
  • Mise en place d’une stratégie de communication
  • Création ou refonte d’un site internet, cahier des charges
Carnet de sketchnotes de Philippe Boukobza

Carnet de sketchnotes de Philippe Boukobza

Pour soi

  • Développement personnel
  • Gestion de projets
  • Evolution de carrière
  • Créativité
  • Efficacité personnelle
  • Organisation d’un hobby lié à la gestion de l’information : écriture, blogging, généalogie, lecture, carnets de voyage…

Attention la formation commentée dans cet article n’est pas artistique.

Le formateur

Philippe Boukobza est co-auteur de deux ouvrages sur le sketchnoting notamment Travailler avec le sketchnoting, comment gagner en efficacité et en sérénité grâce à la pensée visuelle (Eyrolles, 2017). Il partage ses découvertes sur les blogs heuristiquement.com et visual-mapping.fr

En savoir plus sur les ateliers : https://visual-mapping.fr/les-ateliers/

Atelier Visual Mapping, oct. 2017

Voir aussi l’article de Magali Le Gall. C’est grâce à Magalie Le Gall que j’ai connu cette formation. Je la remercie.

Le Gall, Magalie. « La pensée visuelle », I2D – Information, données & documents, vol. volume 54, no. 1, 2017, pp. 44-45.

https://www.cairn.info/revue-i2d-information-donnees-et-documents-2017-1-page-44.htm

Pensée visuelle par Magalie Le Gall

Pensée visuelle par Magalie Le Gall

Print Friendly, PDF & Email
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire