Portrait Marina Rogard

Interview de Marina Rogard

Portrait Marina RogardJ’ai connu Marina Rogard via LinkedIn. J’ai été surprise par le fait qu’elle cumule deux fonctions : un poste d’assistante juridique et un poste de rédacteur web freelance. J’ai souhaité, via cette interview en savoir plus sur son parcours.

Quel est votre parcours ?

J’ai un parcours classique d’assistanat en cabinets d’avocats internationaux depuis 17 ans maintenant. Lorsque je suis arrivée à Paris en début de carrière, le premier poste proposé était en cabinet d’avocats, j’ai donc eu la chance de fréquenter de beaux établissements au cours de ces années.

Comment êtes-vous arrivée à répartir votre temps de travail entre deux activités ?

J’ai la chance d’être dans un cabinet d’avocat où la question du bien-être est essentielle. En 2015, lorsque j’ai pris mon statut d’auto-entrepreneur, je ne pensais pas y prendre autant goût. J’ai commencé avec des petits travaux de rédaction web et des travaux ponctuels de connaissances qui me sollicitaient sur des présentations et autres supports de communication. Mon activité se développant, j’ai négocié un temps partiel avec mon cabinet en 2016 afin de répartir mon activité indépendante le matin et l’après-midi mon activité salariée.

Quelles sont les qualités/compétences communes aux deux activités ?

Je séparerais les deux, puisque pour moi ce sont deux univers différents ! D’un côté, l’activité salariée requiert toujours organisation, proactivité, rigueur et de l’autre l’activité indépendante fait appel à mon côté créatif. Certes, je dois aussi être organisée, anticiper les imprévus de mes clients et suivre mes missions avec sérieux, mais la passion l’emporte sur le reste. Les compétences en bureautique sont nécessaires (maîtrise du Pack Office), l’orthographe doit être irréprochable bien sûr lorsqu’on écrit et c’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai passé la certification Voltaire qui est un plus pour mes deux métiers.

Avez-vous des sources (sites internet, experts, formations) à nous recommander pour s’auto-former pour l’écriture pour le web, le SEO, l’animation de réseaux sociaux ?

Je n’aime pas trop donner de recommandations. Selon moi, l’écriture doit être une passion, si on aime ça, il faut écrire, le plus souvent possible, blogs ou autres et se former « sur le tas ». Plus vous écrivez, plus vous vous améliorez. Vous trouverez mille et une méthodes sur le net qui vous promettent de rédiger pour le web en quelques jours. Cela ne s’improvise pas ! C’est un exercice difficile, il faut savoir choisir le bon titre, avoir une bonne dynamique dans le style, choisir un angle différent de ce que vous pouvez trouver ailleurs pour vous démarquer, c’est important d’avoir une touche personnelle. N’oubliez pas qu’un lecteur sur trois passe moins de 15 secondes à lire un article de blog, mieux vaut donc avoir dès le titre et l’introduction, une bonne accroche !

Côté formation, vous en trouverez, mais je vous conseille d’apprendre par vous-même pour ne pas être trop formaté(e).

Pour le SEO, vous trouverez plein de renseignements sur un site que j’aime beaucoup :

https://yellowdolphins.com/publications/articles/methodologie-rediger-pour-le-web/

Pour l’animation de vos réseaux sociaux, vous avez le choix entre Hootsuite ou Buffer.

Quel type de prestations proposez-vous en tant que rédacteur web freelance ?

Je propose de la rédaction de contenus pour sites web. Cela peut être un article sur un sujet d’actualité ou un descriptif de produit pour un magasin de fournitures de bureaux. En fait, on peut être amené à écrire sur tout ! C’est ce qui est le plus passionnant. J’écris également des résumés pour des profils LinkedIn, des newsletters, des communiqués, bref, c’est très varié. Je relis et corrige des documents/mémoires, je réalise également toute une partie création de supports de communication (flyers, présentations, etc.) et je pratique des audits pour des clients pour mesurer l’impact de leur présence sur les sites web et réseaux sociaux.

Qui sont vos clients ?

Aucun client du juridique. Je travaille beaucoup grâce au bouche à oreille et à une forte présence sur le réseau LinkedIn qui m’amène à rencontrer des personnes incroyables.

Vous êtes l’éditeur du blog

https://roggierog.wordpress.com/

Que peut-ton y trouver ?

On y trouve des tutoriels en informatique, bureautique et réseaux sociaux, mais je n’ai plus le temps de m’en occuper depuis quelques mois. Heureusement qu’il a fonctionné à fond pendant 3 ans !

Avez-vous des outils/applications que vous utilisez en tant qu’assistante juridique qui vous rendent également service dans votre vie personnelle ?

Mis à part la bureautique, pas grand chose. Mon métier d’indépendante me donne désormais plus d’occasions de découvrir des outils et applications qui me servent énormément dans ma vie perso.

Quel est d’après-vous l’avenir des professions support en cabinet d’avocats ?

Je crois qu’il faut déjà constamment se renouveler, faire des formations, rencontrer des personnes qui partagent le même métier pour échanger sur des compétences et des expériences. Si on veut rester dans la course aujourd’hui et faire évoluer les fonctions supports, il est nécessaire d’être force de propositions pour amener du neuf à son poste, développer des compétences transverses, décloisonner certains départements. S’enrichir entre pairs est une notion fondamentale.

Que vous évoque le concept de sérendipité…

Laisser faire les choses, s’ouvrir à l’inattendu, se laisser surprendre, se faire confiance.

Merci !


Contact Marina :

LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/marinarogard/

Mail : rogardmarina@gmail.com

Print Friendly, PDF & Email
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire