Comment améliorer l’accès aux thèses et mémoires ?

Ci-dessous un résumé de mon intervention lors de la table ronde de la Journée Juriconnexion du 7 décembre 2017 sur les thèses et mémoires universitaires.

Le témoignage

Journée Juriconnexion 7/12/2017

Diverses expériences nous montrent qu’il n’est pas simple pour un avocat qui travaille dans l’urgence mais néanmoins avec une volonté d’exhaustivité de comprendre la difficulté d’obtention d’une thèse mentionnée dans un document.

Les thèses ne sont pas disponibles pour plusieurs raisons :

  • Elles ne sont pas publiées,
  • Elles sont publiées mais épuisées,
  • Elles sont disponibles mais uniquement sous format papier (ou pire sous format microfiche),
  • Elles ne sont pas éligibles au prêt entre bibliothèques,
  • L’auteur s’est opposé à sa communication hors consultation sur place dans l’université de sa soutenance,
  • L’auteur fait état de sa thèse sur internet (blog) mais ne répond pas aux nombreuses sollicitations de communication (communication paradoxale !)

Voici pour quelques exemples.

Les axes d’amélioration

Côté doctorant

Inciter le dépôt en OPEN ACCESS ou à la publication ou les deux avec un embargo par exemple. Le minimum serait de pouvoir disposer de la table des matières en accès libre.

Inciter l’auteur à publier un article de synthèse qui signale l’intérêt de son travail et donne envie d’en savoir plus. Dans le même ordre d’idée, il est possible d’exposer sa thèse en 180 secondes http://mt180.fr/ (vidéo) :  un très bon exercice de communication.

Inciter au dépôt via le legal design

Cette forme de communication est très virale car elle est très partagée sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter. Elle peut plaire aux jeunes juristes et marquer les esprits.

Voir par exemple : OA | Mais au fait, je dépose quoi ?

 

Mais au fait, je dépose quoi ? par Magalie Le Gall

Mais au fait, je dépose quoi ? par Magalie Le Gall

Un bon exemple d’incitation au dépôt. Sketchnote de Magalie Le Gall, pour Couperin.

Communication juridique

Faire de sa thèse un argument central de sa propre communication et pourquoi pas construire un blog autour de sa thèse ?

On peut alors imaginer qu’un internaute s’inscrive via un formulaire de contact pour récupérer le texte intégral de la thèse comme nous avons coutume de le faire pour les livres blancs.

Côté juriste / Stagiaire / avocat

Il est du devoir des documentalistes, bibliothécaires de former les jeunes juristes sur ce type de source.

Parmi les axes de formation, on notera :

  • Leur apprendre l’existence des bases de recherches (Sudoc, Theses.fr, TEL)
  • Faire le distinguo entre publié, non publié, épuisé, disponible
  • Faire comprendre que « commander dans l’urgence », n’est pas une solution possible pour ce genre de document
  • Ce qui n’existe pas en version numérique peut exister en papier (et vice versa)
  • Leur apprendre les réflexes de recherche du papier : localisation, emprunt
  • Leur faire utiliser les réseaux : LinkedIn, internet pour entrer en contact avec l’auteur

Côté documentaliste / bibliothécaire

L’entraide entre personnels des bibliothèques, documentalistes, public / privé existe déjà. C’est un atout dans les recherches complexes. La journée Juriconnexion qui réunissait un grand nombre d’acteurs des secteurs publics et privés favorisera sans aucun doute de nouvelles collaborations.

Instaurer un prêt entre centre de documentation et bibliothèques universitaire ?

La disparition du service de copies de documents de la bibliothèque CUJAS en juin 2017 pose des problèmes d’accès (rapide) à l’information. Il était bien pratique d’obtenir par ce biais une photocopie du sommaire ou d’un extrait de thèse épuisée par exemple. Le retour d’un  service identique, même freelance, serait apprécié.

Côté éditeur

La réimpression de thèses majeures est une bonne chose.
Ainsi, cette année, j’ai pu commander la thèse Principes d’une réalisation méthodique du droit privé d’Henri Motulsky datée de 1947. Elle a été publiée une première fois en 1948 chez Sirey, puis à nouveau en 1991 chez Dalloz, puis à nouveau en 2002 chez Dalloz.

Elle est toujours disponible à la commande chez notre libraire habituel.

Cette remarque vaut aussi pour les traités de droit épuisés !

L’impression à la demande pourrait aussi apporter plus de souplesse dans la gestion des fonds documentaires de thèses.


Ressources numériques à rappeler

Faire sa thèse

Blog Precisement.org (Emmanuel Barthe)

http://www.precisement.org/blog/Faire-sa-these-ouvrages-et-sites-utiles.html

http://www.precisement.org/blog/Faire-sa-these-de-droit-methodologie-et-conseils.html

Rechercher une thèse sur internet

Méthodologie de recherche

Fiche pédagogique Jurisguide Thèses et travaux universitaires (Bibliothèque Cujas) http://jurisguide-cuj.univ-paris1.fr/fiches-pedagogiques/theses-et-travaux-universitaires-A-panorama/

Blog Precisement.org (Emmanuel Barthe)

http://www.precisement.org/blog/Theses-et-memoires-en-droit-disponibles-sur-Internet.html

Sur Sérendipidoc

https://www.serendipidoc.fr/rechercher-these-droit-dapres-references/

Rechercher une thèse par matière

Blog Precisement.org (Emmanuel Barthe)

http://www.precisement.org/blog/Les-meilleures-theses-de-droit-disponibles-en-open-access.html


Crédit illustrations : FXM, Magalie Le Gall (sketchnote), CGU

Print Friendly, PDF & Email
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *