Divertir ses lecteurs en période de confinement

Parce qu’il n’y a pas que le droit dans la vie !

Dans le magazine LJA reçu le 29 avril 2020,

J’ai vu : « Chez Herbert Smith Freehills, la responsable du centre de documentation envoie à l’ensemble du cabinet un e-mail en fin de semaine sur « les propositions de distractions pour se changer les idées » avec notamment une sélection de livres à lire ou de recettes publiés dans la presse. »

J’ai donc posé quelques questions à Caroline de Rougié, Knowledge and Research Manager chez Herbert Smith Freehills Paris LLP.

Les jeux anciens, ceux d'avant le numérique

Les jeux anciens

Comment vous est venu l’idée de la newsletter « Propositions de distractions pour se changer les idées pendant le confinement » ?

L’idée de faire cette newsletter m’est venue en faisant les panoramas de presse.

Comme je lis environ 7 journaux, quotidiennement, je me suis dit que faire un petit récapitulatif des trucs et astuces pour vivre « mieux » le confinement serait une idée.

J’ai opté pour un rythme hebdomadaire avec une diffusion en fin de semaine, car cela me permet d’ajouter les informations au fur et à mesure de mes lectures, de ne pas « plomber » les boîtes emails et marquer le début du week-end.

Comment se présente votre newsletter ?

La newsletter se présente de façon très simple. Tout est dans le corps du mail, avec des liens vers les ressources citées.

Il y a des idées de visites virtuelles, de cours de danse, de cours de sports en ligne, des idées pour rendre service, des idées de jeux en ligne ou pas, des suggestions de lecture, des recettes de cuisine…

Bref, des suggestions diverses et variées à vivre seul ou en groupe !

Etes-vous seule aux manettes ou est-ce un projet collaboratif ?

Je suis totalement seule pour réaliser cette newsletter, même si je propose à chacun de me faire part de suggestions.

Cela est arrivé une fois. Une secrétaire qui a donné une adresse d’atelier en ligne pour prendre des cours de dessins et/ou de sculpture.

Quels ont été les retours ?

Quand j’ai envoyé la première suggestion, je ne savais pas du tout comment cela allait être perçu.

Je me suis dit : « au pire, on me demande d’arrêter et j’arrête et si on ne me dit rien, je continue ».

A ma grande surprise, les réactions ont été très positives et issues de personnes très différentes !

Je suis donc repartie en seconde semaine et ainsi de suite, sauf pendant mes vacances.

Le prochain message est donc pour jeudi prochain (vendredi étant férié).

Pensez-vous poursuivre ce produit une fois que la crise sanitaire sera terminée ?

Je ne sais pas du tout, tout va dépendre de comment va se passer le déconfinement !


Merci et bravo Caroline pour cette initiative !

Lire etc…

Je me tâte pour ma part. J’essaye parfois d’élargir l’univers droit/affaires dans une rubrique Divers en fin de newsletter mais j’y vais avec beaucoup de prudence !
Et vous qu’en pensez-vous ?
Avez-vous innové pour une newsletter loisirs pendant le confinement ou participé à sa rédaction ?
Vous pouvez m’envoyer vos initiatives inspirantes via les commentaires.
Si l’exercice devait perdurer après la crise sanitaire, cela pourrait modifier la perception de nos services.

Bon confinement, déconfinement, enfin bonne continuation !

Illustrations : illustrations personnelles de quelques loisirs de mon confinement.

Print Friendly, PDF & Email
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *