Articles

Net recherche 2013 par Véronique Mesguich et Armelle Thomas

Net recherche 2013 par Véronique Mesguich et Armelle Thomas

Net recherche 2013 par Véronique Mesguich et Armelle ThomasVéronique Mesguich et Armelle Thomas. – Net recherche 2013 : surveiller le web et trouver l’information utile. – Paris : ADBS éditions/De Boeck, 2013. – 263 p. – 5ème éd. refondue et mise à jour.

Tout simplement passionnant surtout lorsque l’histoire personnelle du lecteur se confond avec l’histoire de la recherche sur internet, des débuts du web des pionniers, jusqu’aux nouvelles technologies les plus sophistiquées de recherche sur internet. Un livre qui intéressera les documentalistes mais aussi toutes les professions liées au web comme webmasters, professionnels du référencement, etc…Même les technologies les plus abstraites sont clairement expliquées et font l’objet d’exemples concrets. Là aussi la matière évolue très vite mais cet ouvrage en est déjà à sa cinquième édition ce qui prouve que les auteurs n’hésitent pas à le remanier régulièrement pour coller au plus près de l’évolution des technologies. L’édition 2013 inclut des méthodes de recherche dans le web social, l’open data, le web temps réel…

Didier Frochot : Information, documentation et veille juridiques

Information, documentation et veille juridiques par Didier Frochot

Didier Frochot : Information, documentation et veille juridiquesDidier Frochot : Information, documentation et veille juridiques. – Voiron : Territorial éditions, mars 2007 (dossier d’experts) – 265 p. – ISBN : 978-2-35295-062-2

A ma connaissance le seul ouvrage récent sur la documentation juridique. La spécificité de l’éditeur fait que l’orientation de l’ouvrage sera plus droit public que droit privé. Cette spécificité se retrouve surtout dans les exemples donnés qui concernent le plus souvent les collectivités locales mais cela ne change en rien à l’utilité de l’ouvrage.
Le point fort de l’ouvrage est l’aspect culture professionnelle abordée à la fois sous l’angle historique (par exemple l’historique des bases de données publiques et privées) et sous l’angle pratique (par exemple : nombreuses méthodes de recherche). Le point faible de l’ouvrage est l’évolution très rapide de la matière. L’édition de mars 2007, lue fin 2009 et déjà en partie obsolète sur certains aspects (notamment l’évocation des cédéroms). Didier Frochot, qui en est déjà à sa deuxième version avec l’édition 2007, devra sans doute régulièrement revoir certains chapitres (notamment le domaine de la veille qui évolue aussi très vite). Un bon moyen de patienter en attendant la mise à jour est de consulter le site internet des auteurs (Didier Frochot et Fabrice Molinaro) : http://www.les-infostrateges.com/

Pour cet ouvrage, voir la chronique de la dernière version parue en 2016.


Les Infostratèges : la veille juridique, concepts, techniques et outils, module d’auto-formation à jour septembre 2010 disponible sur le site mentionné ci-dessus.

« L’information juridique est souvent présentée comme une forme de documentation spécialisée au côté de l’information scientifique, médicale, musicale, etc. C’est une erreur de vue. Tout comme le droit s’impose à tout homme vivant en société, l’information juridique doit être maîtrisée, au moins dans ses bases par tout responsable d’information-documentation. » (page 175).
Le mode d’édition de cet ouvrage (pdf envoyé par les auteurs) permet je suppose d’avoir une version à jour au moment de l’achat ce qui est un avantage dans une matière qui évolue vite.
L’esprit module d’autoformation est bien respecté puisque le document est largement illustré. Idéalement il est préférable d’expérimenter en ligne quelques astuces, néanmoins on peut progresser facilement en ne consultant que le papier (pratique pour une lecture dans les transports par exemple). De nombreux outils gratuits sont traités avec plusieurs pages consacrées à Google (astuces de recherche dans Google, Google actualités, Google alertes, Google reader, Google CSE). Les annexes sont tout aussi intéressantes que la partie principale avec notamment une Présentation générale du droit (citation ci-dessus) que j’aurais aimé avoir en école de documentaliste et que j’ai eu plaisir à relire.

Béatrice Foenix-Riou : Recherche éveillée sur Internet : mode d’emploi

Recherche éveillée sur Internet par Béatrice Foenix-Riou

Béatrice Foenix-Riou : Recherche éveillée sur Internet : mode d’emploiBéatrice Foenix-Riou : Recherche éveillée sur Internet : mode d’emploi. – Bases/Lavoisier, 2011 – 368 p. – ISBN : 978-2-7430-1342-4
Outils et méthodes pour explorer le Web, web visible, web invisible, web social, web temps réels.

Beatrice Foenix-Riou est directrice de BFR Consultants, un cabinet spécialisé dans la recherche experte et la veille sur internet. Elle anime en particulier des formations intra- et inter-entreprises sur le thème de cet ouvrage.

Elle est par ailleurs, rédactrice en chef des lettres Bases et Netsources, éditées par Bases Publications ; ces deux lettres concernent respectivement les banques de données et la recherche sur Internet.

Dans sa forme, l’ouvrage est très agréable à consulter :grosse spirale facilitant l’ouverture à côté de l’ordinateur, mise en page agréable, livre bien chapitré et largement illustré d’exemples.
Quant au fond, l’ouvrage est limpide et très pédagogique : l’état de l’art en matière de recherche sur internet à jour à décembre 2010. On peut envisager son acquisition, soit comme excellent support de cours d’une formation suivie avec Madame Foenix-Riou, soit comme outil pédagogique afin de s’auto-former. Dans ce cas, il est possible de naviguer dans l’ouvrage et il est conseillé d’expérimenter devant écran les astuces suggérées par l’auteur. Les sous-titres percutant de certaines parties sont autant de moyens mnémotechniques pour mémoriser les astuces de recherche (« les accents : oui merci », « les guillemets : une précision délicate »…). Une large partie de l’ouvrage est dévolue à Google même si l’auteur ne manque pas une occasion d’indiquer d’autres pistes de recherche et de souligner ses limites dans certains cas. Les 2ème et 3ème de couverture reproduisent la quintessence de l’ouvrage à savoir : le cadre méthodologique pour une recherche éveillée sur internet et le tableau comparatif des fonctions avancées des moteurs, il est bien pratique de les avoir sous la main.

Certaines parties de l’ouvrage ouvrent de véritables perspectives d’évolution méthodologiques même pour un professionnel averti, je pense notamment à la méthodologie de recherche d’information sur une personne en exploitant les sources en langue étrangère (p. 285) ou certaines fiches outils très détaillées.

Attention, l’ouvrage en question n’est pas spécialisé dans la recherche juridique, ce qui importe peu en l’occurrence puisque les outils et méthodes sont tout à fait transposables dans ce domaine.

Cette matière évolue très vite, suivre l’actualité et la mise à jour de l’ouvrage sur le blog de l’auteur : http://blog.recherche-eveillee.com