EFL

Visite des Editions Francis Lefebvre

Le 18 septembre 2018, les éditions Francis Lefebvre ont convié un certain nombre de documentalistes de cabinets d’avocats à une réunion en leurs locaux.

Cette réunion s’est articulée en plusieurs parties : une rapide cession sur l’évolution de notre métier de documentaliste, un panorama des bases de données du marché avec un feedback plus approfondi sur la base Navis, les nouveautés à venir concernant la base Navis, puis une visite des rédactions par petits groupes.

De cette réunion je relèverai quelques points qui m’ont semblé particulièrement importants.

EFL

La collection Mémentos

Toujours plus d’intelligence artificielle, notamment dans le moteur de recherche

Madame El Khomri s’est retrouvée involontairement à l’origine de la réflexion des Editions Francis Lefevbre sur une nouvelle version de leur moteur de recherche. En effet, l’orthographe de son nom de famille peut être source d’erreur dans les recherches.

Le nouveau moteur sera basé à la fois sur un travail de correction orthographique des fautes des utilisateurs et sur une étude des requêtes utilisateurs les plus performantes. Afin que la requête soit vraiment performante, il faut tenir compte du contexte de l’utilisateur via un filtre matière. Un utilisateur expert-comptable n’aura pas forcément les mêmes besoins qu’un avocat fiscaliste.

Enfin l’actualité juridique économique et financière entre en jeu dans la recherche (exemple : en 2018, le fait de taper le mot prélèvement suggère automatiquement l’expression « prélèvement à la source »). En parallèle, l’éditeur enrichit constamment le vocabulaire juridique, le vocabulaire métier et la liste des acronymes.

La nouveauté est que la machine est apprenante (on parle de machine learning) ce qui devrait donner des résultats encore meilleurs au fil du temps.

Le groupe Lefevbre Sarrut a également signé un partenariat exclusif avec Wuha, un moteur de recherche qui permet de faire ses recherches directement via Google en y connectant ses applications. La technologie du moteur Wuha est basée sur l’Intelligence Artificielle et le Machine Learning tout en respectant des standards de sécurité très élevés (comparables à ceux du secteur bancaire).

Avec néanmoins encore « beaucoup d’humains inside »

Un chat, basé sur l’intelligence humaine, et non sur celle d’un robot, permettra aux utilisateurs de poser leurs questions aux 50 juristes spécialisés, experts du fonds documentaire Francis Lefevbre. Ce chat concernera uniquement les problèmes d’aide à la recherche et non les problèmes de connexion (problèmes techniques).

Un gros travail des équipes au service des publications

Dans le cadre de cette matinée j’ai pu visiter la rédaction Affaires qui compte 23 personnes.

Editions Francis Lefebvre

Les titres de la rédaction affaires

De la visite de la rédaction, je retiendrai que chaque publication est un gros travail d’équipe. Avis aux candidats, pour intégrer la rédaction des EFL, il faut être à la fois bon juriste et bon rédacteur ! Chaque article fait l’objet de plusieurs relectures à l’intérieur de la rédaction sachant que l’éditeur possède encore (ce qui devient rare) un service de correcteurs professionnels. La rédaction peut également s’appuyer sur le service documentation, 9-10 personnes, qui fournit une veille législative et juridiques et s’occupe du produit « Travaux parlementaires ».

Pour la rédaction affaires, la ligne éditoriale est celle de l’entreprise et de son dirigeant.

Entre le fonds de concours des arrêts de la Cour de cassation (tous dépouillés), la sélection de certains arrêts des Cours d’Appel de Paris et de Versailles, le dépouillement d’environ 60 revues juridiques et une veille chez leurs concurrents, la rédaction a fort à faire. Dans la matière affaires, elle ne prétend pas être exhaustive à la différence de la rédaction fiscale.

EFL

Le texte de travail d’un mémento

Le mémento droit commercial compte à lui seul 25.000 décisions citées. Son écriture est une succession de textes et de balises qui permettent d’insérer des liens hypertextes. Dans le mémento droit commercial, le lien vers la doctrine commentée se fera de préférence sur la RJDA, revue à vocation pérenne plutôt que sur le BRDA, bulletin à vocation d’actualité.

En édition annuelle, le mémento est entièrement relu. On peut dire que l’impression d’un mémento papier n’est qu’un tiré à part à un « instant T » de sa vie.

En conclusion

Les fonctionnalités de la base de données NAVIS évoluent à grand renfort d’intelligence artificielle et de machine learning tout en conservant un aspect humain bien présent.

EFL

La galerie des fondateurs

En contemplant les portraits des fondateurs, on comprend à quel point le groupe Lefebvre Sarrut est une entreprise familiale, consciente de sa valeur et de son côté incontournable pour certaines matières mais qui ne souhaite pas s’endormir sur ses acquis.

Merci aux équipes EFL pour leur accueil et l’enrichissant brainstorming entre personnes concernées. L’intelligence humaine collective reste pour moi tout autant fascinante que l’intelligence artificielle appliquée au droit !

Print Friendly, PDF & Email
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.