Expo Musée de La Poste 2009

Exposition l’art du Carnet de Voyage de 1800 à nos jours

Exposition l’art du Carnet de Voyage de 1800 à nos jours au musée de la Poste à Paris du 20 avril au 12 septembre 2009

Expo Musée de La Poste 2009

L’expositions du Musée de La Poste présente plus de 40 artistes pour illustrer l’évolution du carnet de voyage de 1800 à nos jours.
Hier explorateurs, géographes ou scientifiques, aujourd’hui voyageurs, reporters, routard ou artistes, ils partagent l’envie de parcourir le monde, le besoin de sentir, de rencontrer, de témoigner…Leurs carnets relatent l’émotion spontanée de la découverte ou le moment d’un souvenir privilégié.
Que les carnets de voyage soient réalisés à l’autre bout du monde, au coin de la rue ou dans un hôpital, qu’ils prennent la forme d’un journal de bord, de carnets d’ethnologues, de planches naturalistes ou de carnets de peintre, ils permettent de découvrir toute la variété de ce mode d’expression, la diversité des styles et les thèmes parfois inattendus abordés par les auteurs. Leurs carnets ont tous en commun de restituer par la magie d’un dessin aquarellé, d’un simple croquis ou d’un enregistrement sonore le cheminement au cours duquel s’instaure un dialogue avec le monde.

Musée de La Poste, 34 bd de Vaugirard, Paris 15, métro Montparnasse Bienvenüe de 10h à 18h sauf dimanche et jours fériés, http://www.museedelaposte.fr

Une expo qui se fait toute discrète dans le paysage parisien et pourtant elle vaut le déplacement. Il faut d’abord traverser les collections permanentes du musée de La Poste pour aboutir à plusieurs salles spacieuses aux grands panneaux façon carnets à spirales où sont affichés de très nombreux artistes carnettistes. L’intérêt de l’exposition ne réside pas tant dans la chronologie du mouvement qui on le sait est ancien, mais dans la diversité des expressions et des supports présentés. On peut y admirer de vrais carnets (qui sont dans des vitrines et que l’on ne peut malheureusement pas feuilleter) ou des planches (certaines sont peut-être les épreuves originales de livres édités ?). Plus de 40 artistes et plus de 350 pièces de collection.
De cette exposition si riche il est très difficile de trouver LE coup de cœur car chaque artiste apporte quelque chose au mouvement. Peut-être ai-je été plus sensible à : l’épaisseur de l’aventure au sens propre comme au figuré que l’on peut sentir même à travers les vitrines, avec notamment les carnets d’Anne Steinlein, les planches de Barroux sur le Pot au feu qui prouvent bien que l’on peut faire un carnet de voyage chez mamie, les planches de Noëlle Le Guillouzic sur l’oratoire de Saint-Guirec à Ploumanach (sacré Saint Guirec, il n’en fait qu’à sa tête et n’a pas toujours eu le nez fin mais on ne lui en voudra pas !) pour leur thème cher à mon cœur mais aussi pour ses petits bouts de souvenirs collés, la technologie numérique qui m’a permis de feuilleter du bout du doigt le journal de Paul Gauguin et tellement d’autres encore !


Gros bonus de l’exposition : une salle est consacrée à l’art postal ou mail-art avec une présentation d’un ensemble d’enveloppes et de cartes postales réalisées par Pierre Josse (rédacteur en chef des guides du Routard) au cours de ses nombreux périples. Quel veinard, quelle collection, quel talent !


Une exposition incontournable avant de partir en voyage pour se donner plein d’idées sur les futurs carnets à écrire.
Après ou avant l’expo, je ne peux que vous conseiller de déjeuner à l’Enclos du temps, 31 avenue du Maine, qui est un bistrot fort chaleureux qui propose de gargantuesques salades très fraîches et de faire une petite promenade dans le petit passage situé juste quelques mètres au dessus au niveau du 21 de l’avenue du Maine, un véritable havre de paix au pied de la tour Montparnasse.

Print Friendly, PDF & Email
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *