Arnaud d'Aunay Indes francaises

Arnaud d’Aunay, en carnets et chez Gien

Les Indes françaises d’Arnaud d’Aunay, collection carnet de voyages, Gallimard, 2001
Napoléon, Empereur des îles, Empereur d’exil d’Arnaud d’Aunay, collection carnet de voyages, Gallimard, 2006

La maison Gien (faïences) nous fait rêver avec le lancement d’une nouvelle collection intitulée Route des Indes. Il s’agit d’un service de table illustré des dessins de l’illustrateur Arnaud d’Aunay.
N’ayant pas en ma possession le livre Les Indes françaises, je ne sais pas si les dessins du service sont issus de ce livre où s’ils ont été dessinés spécialement pour Gien. Le rendu est exceptionnel, tout l’art de la faïencerie au service de la palette de l’artiste avec comme dans les vrais carnets de petites touches sur le bord des pièces comme autant d’échelles de couleurs.
Il se trouve qu’Arnaud d’Aunay avait déjà travaillé avec Gien pour un service qui n’est plus édité et qui avait pour sujet des portraits de Napoléon aux différents âges de sa vie.


Pour en savoir plus sur l’artiste, voir son site : http://www.arnaud-daunay.com/

Print Friendly, PDF & Email
0 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Arnaud d’Aunay que j’ai découvert de grands formats alors que jusqu’à présent je focalisais surtout sur les petites assiettes à mignardises du service Gien qu’il a dessiné, […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *